[vc_row][vc_column][vc_column_text]


“In bed with” est une série de photo où tu découvriras des gens, des vrai.e.s, seul.e.s, en couple, ou à plusieurs, faisant l’amour, baisant, s’amusant, ou simplement nu.e.s, accompagnée d’une interview sur leur sexualité…

Seuls les prénoms ont été modifiés pour préserver l’anonymat des participant.e.s, tout le reste est vrai.


JUNE

Photos & interview : Joan Moss


[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_message message_box_color=”white” icon_fontawesome=”fa fa-heart”]

June, 25 ans, femme cis, pansexuelle

Ton livre préféré : The Bell Jar de Sylvia Plath (La Cloche de Détresse, en français)

Ton plat préféré : alors c’est pas un plat mais la pastèque

Ton film/ ta série préféré-e : Kids, de Larry Clark

Ta chanson préférée : Stairway to Heaven, de Led Zeppelin

La chanson honteuse que tu aimes écouter en cachette : y’en a pas 😀

Une habitude le matin : Faire mon sport

Ton pire défaut : Je peux être très dure dans mes propos quand je dis ce que je pense

Dernier truc honteux que tu aies fait : ma vie est une suite d’événements gênants, je ne peux pas avoir honte du coup

La partie de ton corps que tu préfères : mes mains

La partie de ton corps que tu aimes le moins : mes cuisses

Ce que les autres disent de toi : que je suis trop gentille

[/vc_message][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Alors comment s’est passée la séance ?

Bah super bien ! Joan est super cool, j’ai même pas vraiment eu l’impression de faire une séance, c’était chouette

Pourquoi as-tu voulu participer à Petite mort ?

Parce que je connaissais déjà le site et j’aimais bien l’idée, ça change de ce qui se fait d’habitude. Je lisais les interviews précédentes et je trouvais ça cool le côté bienveillant et bonne ambiance.

Peux-tu nous parler de tes premiers émois sexuels ? Les premières fois où tu as été confrontée au sexe ?

J’étais assez jeune, j’avais 12 ans, par là. Ce qui est marrant c’est que j’ai pas eu l’impression d’être confrontée au sexe ou de faire quelque chose de sexuel à ce  moment là…

Je dormais chez une amie que je connaissais depuis mes 10 ans, on était au collège ensemble. On discutait au lit, de trucs de gamines de 12 ans évidemment, puis on s’est fait un câlin avant de dormir et on s’est embrassées et caressées un peu. Ça n’a pas du durer plus de 5 minutes mais c’était chouette, ça paraissait hyper normal sur le coup. On est encore amies haha, c’est assez marrant ! Ni elle ni moi ne l’avions vécu comme quelque chose de sexuel à l’époque.

Te masturbes-tu ? Comment tu es venue à la masturbation ?

Oui, je me masturbe. Pareil que mes premiers émois en fait, je crois que ça s’est fait assez naturellement. Je crois que je fais ça depuis super longtemps en fait, mais j’avais pas conscience de ça à l’époque. Je me souviens bien de ma période entre mes 7-8 ans, j’avais tendance à me frotter sur mon oreiller des fois, bon j’avais ma culotte, mais j’avais découvert ce frottement par accident en jouant et j’avais trouvé ça cool. J’imagine que plein de gosses font pareil ? Je sais pas trop, ça m’a jamais tracassée plus que ça. C’est juste marrant de repenser à ça rétrospectivement et de se dire : « ooooooh… ah ok j’ai compris ».

Comment te masturbes-tu ? (une technique ?, une habitude ?, etc)

Je suis plutôt du genre à le faire sur un coup de tête, genre « ah tiens ouais ça me fait bien envie » Le must c’est quand t’arrives pas à dormir, c’est tellement efficace. Je n’ai pas vraiment de technique non plus, en général je ferme les yeux et je profite, je cours partout en temps normal, je vis vraiment ça comme un moment off avec moi-même, donc je fais plutôt au feeling. Parfois j’utilise un sex toy, parfois juste mes mains, ça dépend vraiment ! Mais je ne me frotte plus sur mon coussin hahaha !

Quel rapport as-tu vis-à-vis du porno, de la littérature érotique ? Tu en regardes/lis beaucoup ?

Alors, j’allais dire que je regarde peu de porno mais en y réfléchissant c’est faux. Ce qui est drôle c’est qu’il m’arrive de regarder pas mal de porno féministe ou de porno queer, même du porno expérimental (j’avais trop aimé les projections du festival Porn Yourself en mai, c’est un évènement super cool au bar La Mutinerie à Paris) mais jamais dans un but « masturbatoire ».

Je regarde plutôt ces films comme je regarderais n’importe quel type de film, voire en les analysants. Je lis pas mal de littérature érotique aussi, ça me fait une excuse pour acheter plus de bouquins. J’aime lire alors ça me semblait logique de lire de tout, tu vois ? Et j’aime le cul alors bon, autant m’y intéresser sous toutes ses formes. Y’a plusieurs librairies en région parisienne où on peut trouver des trucs sympa à lire, je conseille “Violette and co” et “Les Mots à la Bouche”, oh et “Zeugma” à Montreuil évidemment !

Peux-tu nous parler de ta vulve ? Quel rapport entretiens-tu avec elle ? tu l’aimes/détestes, etc ?

Wah, marrante cette question, elle m’a permis de me rappeler à quel point j’avais évolué par rapport à elle. Quand j’étais gamine je me souviens que j’étais pas mal complexée par mon pubis déjà, il est plus gros (enfin, bombé ? Je sais pas trop comment dire) que celui des autres. Ça me contrariait vachement, puis un jour j’ai fini par me dire « écoute ma vieille, tu peux pas le changer arrête de t’en préoccuper, en plus personne t’a jamais fait de remarques la dessus ».

Puis j’ai évidemment eu ma période « ouh les poils c’est pas bien » quand j’avais 12-13 ans. Je m’épilais pas à l’époque, ma mère ne s’épile pas et estimait que j’avais pas besoin de le faire parce que les poils c’est normal. On m’a fait une réflexion en cours de sport à la piscine et j’ai fait chier ma mère pendant des semaines pour qu’elle consente à m’acheter de quoi m’épiler, mais elle était un peu triste que j’en ressente le besoin à cause d’une réflexion débile.

Pour le reste (les lèvres) j’y ai jamais trop pensé. J’observais souvent ma vulve dans un miroir quand j’étais ado, ça me fascinait. Je trouvais ça dommage qu’on nous incite pas plus à le faire, y’a des gen-te-s qui arrivent à l’âge adulte sans avoir vu leur vulve, je trouve ça fou ! C’est à toi, mate la, fais toi plaisir, y’a rien de bizarre là dedans.

Ton pire fail sexuel ?

Hahaha, j’ai rigolé pendant 1 minute en y repensant. J’adore écouter de la musique, je fais tout en musique, et le sexe n’y échappe pas. J’avais mis une playlist au pif, en mode aléatoire. Je me suis retrouvée en train de faire une fellation à mon partenaire et la y’a la chanson « Petit caniche, peluche pour vieux » de Didier Super qui commence…

Sérieux écoute cette chanson, c’est impossible de rester impassible en l’écoutant. Bon, on a du tout arrêter, j’arrivais pas à m’en remettre et je partais dans une crise de fou rire à chaque fois qu’on essayait de reprendre. Ce qui est drôle c’est qu’on est restés hyper proches ce gars et moi, ça fait facile 7 ans que c’est arrivé et on en rigole toujours pendant des heures. Non je mens, il rigole 5 minutes, moi 5 heures.

Tu adores faire quoi à ton/ta partenaire ?

Ça dépend. Quand c’est quelqu’un qui a un pénis, j’adore la fellation. On me dit souvent que c’est étrange que j’aime faire ça, mais je vois pas ça comme quelque chose de dégradant, au contraire. Faut quand même vachement faire confiance à quelqu’un pour le laisser mettre son pénis dans la bouche, je pourrais mordre si je veux. Tout le monde trouve mon point de vue étrange en général mais je l’aime bien moi, mon point de vue.

Quand c’est quelqu’un qui a un vagin j’aime bien mettre des doigts, je trouve que quand c’est bien fait c’est un classique bien agréable. Sinon d’une manière générale j’aime bien caresser les gen-te-s et les sentir. Toutes les peaux ne sentent pas pareil, c’est cool.

Et tu adores que l’on te fasse quoi ?

Je suis hyper sensible du cou et des oreilles, bien plus que les seins par exemple, donc dès qu’on me touche dans cette zone c’est plutôt génial ! J’aime bien qu’on me serre très fort les poignets et les chevilles aussi. Je ne sais pas trop pourquoi à vrai dire, ça me détend et ça m’excite pas mal en même temps.

J’aime bien être étranglée aussi, j’adore le breathplay en général, je pratique le BDSM et c’est toujours dans mon « cahier des charges » d’une bonne séance. J’arrive bien à gérer les arrivées/coupures d’air et j’aime bien ce moment où la tête tourne un peu, puis sentir les mains de mon partenaire se relâcher à ce moment-là. Et comme je suis sensible du cou, ça va un peu de pair je crois. J’aime bien les coups de cravache et le wax play aussi. Bon je suis masochiste, quoi, mais j’imagine que vu ce que je viens de dire, c’était plutôt facile à comprendre.

Qu’aimerais-tu tester un jour en nouvelle expérience/fantasme ?

J’ai déjà expérimenté le sexe à plusieurs, mais jamais juste avec plusieurs hommes, donc j’aimerais bien essayer, je suis curieuse. Peut être que ça ne me plaira pas, peut être que je vais adorer, c’est aussi ça que j’aime dans le fait de tester de nouvelles pratiques, on découvre toujours des choses sur soi même en expérimentant. Mais bon, il faudrait que je trouve plusieurs hommes en qui j’ai confiance ET qui seraient partants, peut être que c’est pas facile ? J’en sais rien, j’ai jamais osé demander au final.

Merci à June d’avoir accepté d’être interviewée !

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][cq_vc_separator title=”Tu veux participer ?” bgcolor=”#333333″ fontcolor=”#ffffff”][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Si toi aussi tu veux te faire interviewer, n’hésite pas et contacte-nous !

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

SHARE THIS STORY
COMMENTS
EXPAND

wonderful series …. June is beautiful

ADD A COMMENT